In_de_la_Rephttp://leconservateur.bafweb.com

Article du Conservateur publié le 2 juillet 2007

L'extrémisme arabe en jupon.
Houria Bouteldja invente le concept de "souchien" pour qualifier les français de souche, qu'il faut, selon elle rééduquer. Je ne peux m'empêcher d'y voir une insulte, qui s'écrirait "sous-chien". Tout le monde sait que "chien" est une insulte commune dans le monde maghrébin. Il y a deux jours encore un visiteur du blog nous traîtaient collectivement de chiens. Il y a peu, je me suis vu traité de "chien d'enc****** de bat****" par un jeune maghrébin qui refusait de me laisser traverser à un passage piéton. "Chien", c'est peut être avec "batard" et "pd" la plus fréquente dénomination que les immigrés maghrébins appliquent aux hommes blancs. Mme Bouteldja le sait, elle n'a pas pu forger ce concept de "souchien" innocemment.

Sur le fond de son discours, nous avons évidemment affaire à une folle dangereuse, dont le propos se résume en : ne vous intégrez pas, méprisez la France et les français qui sont éternellement vos serviteurs pour avoir osé coloniser le Maghreb. Inutile de chercher à lui parler de l'esclavagisme arabo-musulman, des "razzias" de pirates maghrébins qui attaquèrent régulièrement nos côtes pendant des siècles. Tout cela n'entre pas dans son système intellectuel primaire qui se résume à "salauds de blancs". Ne faisons pas trop la promotion de cette dinde du Ramadan. La question qui est posée en l'occurence serait plutôt : pourquoi la télévision publique persiste-t-elle à l'inviter ?