ETAhttp://tf1.lci.fr édition du 31 juillet 2007

La triple arrestation a eu lieu jeudi matin, à Rodez dans l'Aveyron. Les policiers arrêtent alors Iker Iparraguirre Galarraga et Galder Bihotz Cornago Arnaez qui faisaient l'objet d'une surveillance. Dans leur appartement, ils interpellent aussi Juan Cruz Maiza Artola, un "gros poisson" de l'ETA, selon Madrid. Ce dernier, âgé de 57 ans, est présenté comme le chef de l'appareil logistique. Lundi soir, les trois membres présumés de l'ETA ont été mis en examen et placés en détention provisoire à Paris.

Les hommes sont notamment poursuivis pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, détention et fabrication d'engins explosifs, recel de vol en bande organisée, détention de faux documents administratifs.

L'arrestation fait suite à celle inopinée, la veille à Lannemezan dans les Hautes-Pyrénées, d'un autre etarra Pablo Aperribai, 37 ans qui a immédiatement revendiqué son appartenance à l'ETA. Selon le ministère espagnol de l'Intérieur, Pablo Aperribai était en fuite depuis 2004. Il est visé par un mandat d'arrêt européen émis par Madrid.