Inch_AllahLe Front National n'est pas l'Union Démocratique du Centre. chacun en conviendra évidemment.  La polémique récente entre les partisans d'une réorganisation militante prônant une action politique efficace alliant nos valeurs traditionnelles et les affres des dangers qui nous guettent, et qui sont, pour certains déjà largement installés sur nos territoires, et ceux qui, envisagent un repositionnement plus " acceptable " médiatiquement parlant est là pour le démontrer.

Dans un récent article publié sur son blog ( http://robert-spieler.hautetfort.com ), Robert Spieler, le président du mouvement Alsace d'Abord, est revenu sur la " guerre de tranchée " qui a éclatée au lendemain de l'intervention de Marine Le Pen concernant l'affiche de l'UDC qui représentes un mouton noir chassé par trois congénères blancs et qui, selon la vice-présidente du FN ne peut être repris par le Front National, ni dans sa forme ni au travers de son slogan. En aparté, il est à noter que des affiches autrement racistes ont été diffusées au Zimbabwe, pays démocratique dirigé par le raciste Robert Mugabe, et là, personne n'a levé le petit doigt en signe de protestation, il faut dire que les victimes étaient alors blanches !.

Violemment mis en cause dans un article de Béatrice Pereire dans l'édition de National-Hebdo de cette semaine , Robert Spieler nous révèle certaines affirmations qui, à tout réfléchir, nous posent certaines questions : je relève tout comme Robert Spieler que, selon la journaliste "...toute l'histoire du mouvement national français, de Charles Maurras à Edouard Drumont, de Maurice Barrès à Gustave Le Bon, de Maurice Bardèche à Jacques Benoist-Méchin, à toujours été à la fois arabophile et islamophile et que le racisme lui a quasiment toujours été étranger... ".

Si les termes employés dans cette longue phrase, écrite par une journaliste travaillant au sein des seins de la communication du Front  National, se révèlent être une figuration du " renouveau " dogmatique, du changement de doctrine envisagée afin de redresser le FN, il y a vraiment du souci à se faire.

L'affirmation selon laquelle les militants de la droite nationale, patriote et identitaire sont, et de tout temps, de fervents partisans de l'islamisation de notre pays et du monde occidental est gravissime. Le Front National serait-il devenu, et ce en quelques mois, islamophile ?

Une telle révélation, si elle se confirme lors du Congrès du mois prochain, va tout simplement ouvrir les vannes du départ de plusieurs centaines de militants qui sont parfaitement conscients que l'un des dangers principaux qui menacent l'existence même de la France et au travers elle, de la civilisation européenne c'est bien la présence accrue et permanente de la religion musulmane.

Et puis, de là à dire que Edouard Drumont n'a jamais été raciste !

Yann Redekker