konk_justiceNovopress Lyon

édition du 7 janvier 2009


Le procureur général Jean-Olivier Viout a proposé, hier, la mise en place d’une cellule de veille destinée à pointer et suivre les infractions à connotation anti-musulmanes. Une structure qui copiera la structure créée pour les infractions à caractère antisémites, car selon le procureur général Jean-Olivier Viout, “il ne saurait y avoir de hiérarchie au niveau des racismes, des intolérances et des exclusions“. 

Le fonctionnement de telles structures peut laisser pantois le moindre catholique victime d’une agression et dont la plainte se perd dans les méandres administratifs.

La cellule vigilante contre l’antisémitismevoit les responsables de la communauté juive des trois départements de la cour et les procureurs de la République inventorier les infractions constatées en identifiant leur réel mobile, et s’assurer de leur parfait suivi tant au plan policier que judiciaire“ au parquet général.

Vous avez dit égaux devant la justice ?