gollnisch_5Nations Presse Info

Communiqué de Bruno Gollnisch du 24 janvier 2009

Je tiens à exprimer ma solidarité avec les participants de la “Marche pour la Vie” qui aura lieu demain à Paris à partir de la Place de la République.

Le respect de la vie, et particulièrement celle des enfants à naître, demeure plus que jamais une nécessité.

Il s’agit de conformité avec des principes moraux reconnus par toutes les grandes civilisations jusqu’à notre époque.

Il s’agit de tenir compte de la science moderne qui, rejoignant la tradition, nous a fait connaître le développement de l’enfant dès avant sa naissance.

Il s’agit aussi de la survie de notre nation et de notre peuple, dont le renouvellement n’est plus assuré, situation dramatique masquée dans les statistiques par la prise en compte des naissances d’origine étrangères.

Un peuple qui fabrique plus de cercueils que de berceaux, et qui laisse à d’autres le soin de transmettre la vie, abandonne ses droits à vivre libre sur la terre héritée de ses aïeux.

C’est ce qui est en train de se produire. C’est ce à quoi le Front National se refuse absolument, appelant de ses vœux une grande politique d’accueil de la Vie, dont son programme audacieux et réaliste, a tracé les lignes.