kouchner_rapNouvelle Droite Populaire

Communiqué de Jean-Claude Rolinat membre de la direction de la NDP du 24 janvier 2009

En annonçant que la France accepterait de recueillir quelques détenus du camp de Guantanamo libérés demain par Barack-Hussein Obama, Bernard Kouchner a marqué un but contre son camp.

Déjà, le «
French doctor » locataire du Quai d’Orsay avait proposé à
la Colombie d’héberger les repentis des FARC. Trop, c’est trop ! Les futurs ex-détenus musulmans n’ont qu’une seule destination logique : une terre d’islam. Les guérilleros ralliés n’ont qu’une seule terre d’asile possible : les pays hispanophones.

Comme le disait justement Michel Rocard, « La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde ! » En l’occurrence, ni la France, ni l’Europe ne devraient être le réceptacle de tous les ex-terroristes de la planète !