PifNovopress

01/02/2009 – 08h00


Paris (NOVOpress) – Pif éditions, société éditrice du magazine de bandes dessinées pour la jeunesse Pif Gadget, vient d’être placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Le magazine Pif Gadget avait disparu en 1993. Il avait été ressuscité en 2004 avec une nouvelle formule, chez Pif Editions.

Pif Gadget fut un phénomène de presse des années 1970-1980. Les numéros 60 (avril 1970) et 137 (septembre 1971) avaient été tirés à 1 million d’exemplaires chacun. Ce magazine à dominante rouge a été fondé en 1969 sous l’égide du Parti communiste « français » par le communiste espagnol José Cabrero Arnal.

Sous les allures sympathique et débonnaire de son héros principal, le chien Pif, la revue distillait une vision communiste de l’histoire et de l’actualité, notamment à travers les pérégrinations de l’un de ses personnages : le Docteur Justice, un médecin humanitaire, en chasse contre les « exploiteurs » et les méchants « racistes » en Afrique du Sud. En 1989, Pif Gadget a diffusé pendant plusieurs mois un fascicule sur la Révolution française sous l’angle de l’historiographie marxiste où seule la lutte des classes explique le renversement de l’Ancien régime. Il était vraiment temps de tourner la page.