Australia_fireBivouac-ID

édition du 10 février 2009

II y a quelques temps, nous avions publié un article sur les documents secrets saisis au Pakistan et analysés par les services de renseignement occidentaux, qui révélaient un plan d’attentat nommé “Boule de feu mondiale”. (Lire l’article)

les gigantesques incendies meurtriers en , de par le nombre de victimes et l’étendue des dévastations qu’ils ont engendré inquiètent des experts en qui pensent qu’il pourait s’agir d’un acte de islamique. Au moins 181 personnes ont été tués, selon un bilan officiel, tandis que la presse locale parle, de 230 morts.

La police australienne a commencé aujourd’hui à fouiller des hectares de terrains détruits par le feu, à la recherche d’indices pouvant la mettre sur la piste de pyromanes. Selon les enquêteurs au moins plusieurs incendies sont très probablement criminels.

Aujourd’hui Brachman Jarret, expert en a dit à la la chaîne Fox News”Provoquer des incendies de forêt dans cette région était la dernière idée en discussion sur les forums d’Al-Qaïda - facile à réaliser, gros impact de destruction, faible risque pour la sécurité, forte couverture médiatique”.

Auteur du livre Global djihadisme: Theory and Practice” , il a aussi déclaré de ces feux coïncident parfaitement avec le projet d’Al-Qaïda de créer des armées de pyromanes pour le contre les forêts”.

Nous avons observé ce genre d’appels à l’action, comme mettre le feu aux forêts en , déverser des nappes de pétrole sur les routes de montagne en Europe, ou encore l’empoisonnement de l’approvisionnement en eau et jeter des autobus sur les ponts aux États-Unis. ” a-t-il ajouté.

D’autres experts cautionnent cette l’idée que les extrémistes envisageaient sérieusement de telles tactiques.
“Est-ce possible que des militants aient pu faire cela? Oui, répond Steve Emerson, directeur de  Investigative Project on Terrorism a déclaré à Fox. “Ce ne serait pas difficile”.

Mais il ajoute : ”La majorité des terroristes cherchent les moyens de créer le plus de destruction avec le moins d’effort - mais les attentats à la bombe dans les centres-ville apparaîssent toujours comme la tactique la plus recommandée.

Ce qui pourrait créer la peur, dit-il, c’est le peu de capacités qu’ont les autorités pour empêcher les terroristes de lancer de telles contre les forêts”.

Sources : Daily Mail