Voiture_en_feuLe Parisien

édition du 22 février 2009


Grosse frayeur pour les habitants de la rue Soleillet dans le 20ème arrondissement de Paris. Dans la nuit de samedi à dimanche, plusieurs véhicules ont pris feu pour des raisons indéterminées sur le côté pair de la rue. L' impressionnant incendie s'est déclaré vers 04h35 alors que la plupart des résidents dormaient tranquillement.  

C'est le bruit de l'éclatement des pneus des voitures en flammes qui a réveillé le quartier. Sortis de leur sommeil, les résidents se sont penchés à la fénêtre pour assister impuissants à la destruction des véhicules. "C'est ma mère qui m'a réveillé, raconte Willy, un jeune résident du quartier. On entendait des cris partout. Les gens ne pouvaient pas sortir à cause des flammes qui barraient les portes des immeubles. On s'est tous retrouvés prisonniers. Les gens étaient tous penchés à la fénêtre et criaent, c'était vraiment impressionnant."  Et d'ajouter : "C'est une rue qui est en pente, plutôt abrupte d'ailleurs, c'est pour cette raison que les flammes se sont rapidement propagées."

Alertés par les habitant les pompiers se sont rendus immédiatement sur place. L'incendie a finalement été circonscrit au bout de deux heures