France_r_gionsYahoo actualités

édition du 28 février 2009

Selon un sondage de l'Institut CSA publié dans le quotidien régional Sud-Ouest, 55% des Français souhaitent que les régions disposent de plus de pouvoirs et, si 73% se disent attachés aux départements, ils sont néanmoins une majorité à souhaiter que les deux entités fusionnent. 

Alors que le comité Balladur va remettre le 5 mars son rapport sur la réorganisation des collectivités territoriales, ce sondage montre que les Français sont attachés aux régions et aux départements, même s'ils sont 56% à souhaiter la fusion des Conseils régionaux et des Conseils généraux contre 37% qui y sont opposés.

Ils sont 56% à défendre le maintien du nombre de régions à 22, le passage à 15 proposé par le comité Balladur recueillant 39% des opinions alors que 5% ne se prononcent pas.

Lorsqu'on leur demande quelle institution doit bénéficier de plus de pouvoirs, 55% des Français se prononcent en faveur de la région contre 42 pour l'échelon départemental (3% sans opinion).

À 73%, les Français se disent cependant attachés à l'existence des départements.

Le renforcement des structures intercommunales recueille 74% d'avis favorables et ils sont 87% à souhaiter que leur président soit élu au suffrage universel direct.

Enfin, 52% des personnes sondées appellent de leurs voeux la fusion de Paris et de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne); 36% y sont hostiles et 12% sont sans opinion.

Ce sondage a été réalisé par téléphone les 25 et 26 février auprès d'un échantillon représentatif de 962 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d'après la méthode des quotas.