Cot__Qu_becParti Indépendantiste

Communiqué du Parti Indépendantiste du Québec du 5  février 2009

Monsieur Sarkozy,

Vos récents propos concernant les indépendantistes québécois ont choqué bon nombre de Québécois et de Québécoises. Et à juste titre.

En tant que Président de la République de France, les paroles que vous prononcez publiquement lors d’événements tels que la remise de la Légion d’honneur deviennent « l’opinion officielle de la France ». Par conséquent, il est de votre devoir d’être prudent et modéré dans vos propos afin d’éviter toute embrouille politique, particulièrement avec vos alliés.

Nous considérons que les propos que vous avez tenus lors de la remise de la Légion d’honneur au Premier Ministre du Québec, Monsieur Jean Charest, sont inappropriés dans la bouche d’un politicien français qui s’exprime publiquement, particulièrement de la part de son Président. Votre incompréhension notoire du contexte politique québécois vous porte à faire des erreurs grossières qui causent un préjudice à l’ensemble de la nation québécoise.

Les indépendantistes font partie du contexte politique québécois depuis la conquête de 1759, date à laquelle la France nous a abandonnés à notre sort. Ils ont d’ailleurs récemment fait élire plusieurs chefs d’État, dont certains de grande envergure tels René Lévesque et Jacques Parizeau ainsi que de très nombreux députés. Et ils le continuent de le faire !

Depuis 250 ans, nous forgeons le jour de notre libération. Il n’est pas sage de votre part de venir vous interposer de manière aussi irrespectueuse dans notre avenir politique.

Au nom de tous les Québécois qui vous ont entendu les insulter et tenir des propos inexacts et tendancieux, nous vous demandons des excuses officielles et publiques. Le peuple Québécois est un peuple pacifique, amical, ouvert, chaleureux et accueillant. Il ne mérite pas que des politiciens tels que vous, M. Sarkozy, salissent leur réputation devant le monde entier.

Par ailleurs, puisque vous semblez l’ignorer, nous vous soulignons que la France a signé la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux qui déclare dans sa Résolution 1514 (XV) de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies que :

1. La sujétion des peuples à une subjugation, à une domination et à une exploitation étrangères constitue un déni des droits fondamentaux de l’homme, est contraire à la Charte des Nations Unies et compromet la cause de la paix et de la coopération mondiales. 2. Tous les peuples ont le droit de libre détermination ; en vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et poursuivent librement leur développement économique, social et culturel.

Référence : http://www2.ohchr.org/french/law/independance.htm

Or, vous n’êtes pas sans savoir que le Québec est actuellement sous la domination d’un assemblage illégitime appelé le « Dominion of Canada » qu’on nous a imposé de force après avoir d’abord été une colonie française puis une colonie britannique. À ce titre, la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux de l’Organisation des Nations Unies s’applique à notre cas.

La France a également signé le Pacte international relatif aux droits civils et politiques qui dit clairement que :

1. Tous les peuples ont le droit de disposer d’eux-mêmes. En vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et assurent librement leur développement économique, social et culturel. 2. Pour atteindre leurs fins, tous les peuples peuvent disposer librement de leurs richesses et de leurs ressources naturelles, sans préjudice des obligations qui découlent de la coopération économique internationale, fondée sur le principe de l’intérêt mutuel, et du droit international. En aucun cas, un peuple ne pourra être privé de ses propres moyens de subsistance. 3. Les États parties au présent Pacte, y compris ceux qui ont la responsabilité d’administrer des territoires non autonomes et des territoires sous tutelle, sont tenus de faciliter la réalisation du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, et de respecter ce droit, conformément aux dispositions de la Charte des Nations Unies.

Référence : http://www2.ohchr.org/french/law/ccpr.htm

Par conséquent, notre indépendance est un droit reconnu par l’Organisation des Nations Unies. Et vous devriez, en tant que pays signataire de ces ententes internationales, faciliter la réalisation de notre droit de disposer de nous-mêmes ; ce que vous ne faites pas actuellement.

Ce n’est qu’une question de temps avant que nous accédions à notre indépendance. Et nous y parviendrons avec ou sans votre aide.

Parce que nous constatons que, pour la deuxième fois de notre histoire, la France nous laisse tomber. Cela nous oblige à beaucoup de créativité, de résistance et d’entêtement mais ça nous rend également plus forts.

Et suffisamment forts pour exiger que vous, Monsieur Sarkozy, Président de la République de France, vous excusiez à la face du monde entier pour nous avoir publiquement insultés et avoir tenus à notre égard des propos mensongers et inexacts qui vous ont probablement été colportés par des gens peu scrupuleux qui n’hésitent pas à utiliser leur argent et leur pouvoir pour corrompre les gens mal informés et avides de célébrité, tel que vous.

Le Parti Indépendantiste attend donc, en son nom propre ainsi qu’au nom du peuple Québécois, des excuses formelles de votre part en tant que Président de la France. Et nous n’accepterons rien de moins, soyez-en assuré.

D’ici là, vous n’êtes pas le bienvenu chez nous sur nos terres. Avec des amis tels que vous, le Québec n’a pas besoin d’ennemis.

Vive le Québec libre !