Carl_Lang_1Les formations qui composent ce que l'on nomme la Droite nationale à part le Front National vont-elle se réunir en une fédération ? C'est ce que l'on peut imaginer suite à l'annonce faite par Carl Lang, eurodéputé sortant et président du Parti de la France d'une conférence de presse avec à ses côtés l'ancien député Robert Spieler, délégué général de la  Nouvelle Droite Populaire, d'Annick Martin qui a remplacé Bruno Mégret à la direction du Mouvement National Républicain et de Jean-Claude Martinez lui aussi député européen sortant. La plupart de ses personnalités ont en commun le fait d'avoir été des cadres du Front National, tous en rupture depuis longtemps pour certains et de manière plus que récente pour d'autres.

L'annonce d'une éventuelle alliance à quelques semaines des élections européennes peut sembler circonstancielle- et franchement je ne pense pas que des eurodéputés soient élus pour ses partis -  mais l'espoir pour ces formations se situent plutôt en 2010 pour les régionales où il y aura assurément des élus à la clé.

Alors que nos compatriotes se trouvent confronter à une crise sans précédent, à un abaissement sensible de leur niveau de vie, à une multiplication des conflits sociaux et de leurs règlements mitigés - l'exemple le plus flagrant est évidemment celui de Guadeloupe - je ne crois pas qu'ils sont prêts à voter pour une alliance héteroclites formée par d'anciens FN qui ont la particularité d'être en conflit avec la famille Le Pen, mais qu'ils choisiront de mettre le bulletin portant la flamme. La situation actuelle du Front National, financière comme humaine, incite donc les dissidents à se la jouer "collectif ", espérant, encore une fois, que Jean-Marie Le Pen, sa fille et son mouvement finira par trouver l'arbre - virtuel bien sûr - autour duquel il s'enroulera. Certes, le FN, soyons honnêtes, ne représente pas à lui seul notre famille de pensée, et une telle unité à véritablement une chance à l'avenir, du moins si elle arrive à se maintenir.

Personnellement je continue à penser que le FN demeure la formation de pointe et qu'il est malheureux que notre électorat soit incité à s'effilocher...

Yann Redekker