EmeutesL'intifada des banlieues continue sa danse entre les divers " quartiers sensibles " ou que l'on pourrait désormais nommer les " zones interdites " de notre malheureux pays.

Cette nuit ce sont les policiers des Mureaux dans le département des Yvelines qui ont eu du fil à retordre avec des " jeune's défavorisés et mal-aimés "  ( selon de nombreux sociologues et " chercheurs " sociétaux ): venus accompagner les pompiers sur un feu de véhicule dans le quartiers des Musiciens ( drôle de musique ! ), les agents de police sont alors tombés dans une véritable embuscade tendus par plusieurs dizaines d'individus. La tension s'étend étendue au quartier  de la Vigne-Blanche, des tirs ont été prodigués contre les policiers... seul un mineur a été placé en garde-à-vue.

Au plus fort de l'insurrection plus d'une centaine de " jeune's " étaient là pour en découdre. Une vingtaine de policiers ont été blessés. Les forces de l'ordre ont déccouverts une quarantaine de cocktails Molotov disposés pour une utilisation active.

C'est Besancenot qui doit être heureux ce matin : les " jeune's " de métropole ont retenus la leçon des ultramarins. La seule, mais importante difference, demeure le climat. il faisait un peu plus frais aux Mureaux qu'à Pointe-à-Pitre !


Yann Redekker