Police_1LCI

édition du 15 mars 2009

Deux retraités de 87 et 89 ans ont été dépouillés d'une forte somme après avoir été frappés et séquestrés par deux cambrioleurs cagoulés et armés, dans la nuit de samedi à dimanche, à Tourcoing, dans le Nord. "Deux cambrioleurs cagoulés et gantés sont entrés cette nuit vers 5 heures du matin chez mes grands-parents", raconte Marcel Destailleur, 35 ans, petit-fils des victimes. "Ils étaient armés. Ils les ont tabassés afin d'ouvrir le coffre-fort. Ma grand-mère vient juste de sortir du coma.".

"Mon grand-père a la mâchoire et le nez fracturés, ils l'ont frappé avec un poing américain, il a également un trou dans la joue. Ma grand-mère elle, est méconnaissable, je ne l'aurais pas reconnue parmi 10 autres personnes, elle a deux caillots dans la tête", précise Marcel Destailleur. "Dans cet état, elle a quand même réussi à se traîner jusque dans l'allée pour prévenir un voisin", ajoute-t-il, estimant que ses grand-parents avaient été "torturés".

Le parquet de Lille a confirmé l'agression et a ouvert une enquête criminelle. Quant au préjudice financier, le petit-fils dit que sa grand-mère parle de "70.000 euros en liquide et de 80.000 euros de bijoux, mais, elle parle en anciens francs encore". Selon le parquet de Lille, les agresseurs étaient "très bien renseignés, extrêmement déterminés et extrêmement violents".

Note YR: Que dire ? La première idée qui me traverse l'esprit c'est de regretter amèrement que des sanctions beaucoup plus contraignantes qu'une peine de prison n'existent pas dans le Code pénal. Comment peut-on se regarder dans une glace alors qu'on a passé des heures à torturer des personnes âgées qui étaient, bien évidemment, sans aucune défense ? Les êtres " humains " qui ont fait ça ne méritent pas grand chose...Ah, si, une peut-être.