british_airwaysNovopress

17/06/2009 – 16h00

Londres (NOVOpress) – La compagnie aérienne britannique British Airways (BA) demande à ses employés de travailler gratuitement pour leur compagnie entre une semaine et un mois au nom de sa « survie ». Selon le site internet de la BBC, radio-télévision publique, le groupe a lancé cet appel le 16 juin dans un courrier électronique adressé à plus de 30 000 salariés au Royaume-Uni.

Cette exigence s’ajoute à une batterie de mesures déjà supportées par les salariés de l’entreprise : congés non payés, travail à temps partiel, etc. British Airways veut que ses salariés suivent l’exemple de leur patron, Willie Walsh, et du directeur financier, Keith Williams. Les deux dirigeants avaient annoncé en mai dernier qu’ils travailleraient pour rien pendant un mois. Un « sacrifice » que de nombreux employés de BA ne pourraient endurer à la lumière de leurs émoluments, certainement plus modestes que Willie Walsh et Keith Williams.

Une fois encore, les salariés paient les pots cassés de la spéculation financière.