WoerthBloc Identitaire

Communiqué du Bloc Identitaire du 7 septembre 2009


Depuis plusieurs semaines, le monde médiatico-politique bruissait de rumeurs évoquant la détention, par le ministère de l’Economie et des Finances, d’une liste de 3000 personnes détentrices de comptes bancaires en Suisse et soupçonnées d’avoir exfiltré des capitaux afin d’échapper à l’impôt. Le montant des sommes ainsi illégalement soustraites s’élèverait à plus de 3 milliards d’euros.

L'existence de cette liste de délinquants fiscaux ayant été confirmée par le ministre du Budget, Eric Woerth, le Bloc Identitaire demande que ces fraudeurs soient immédiatement déférés devant les tribunaux compétents afin que soient récupérées les sommes détournées, accompagnées d’amendes suffisamment importantes et exemplaires pour dissuader ces pratiques scandaleuses, contraires à toute idée de solidarité qui fonde pourtant l’appartenance à une nation commune.

A l’heure où les automobilistes sont accablés de contraventions pour des dépassements de vitesse de quelques kilomètres/heure et où le contribuable moyen est surtaxé de 10 % pour le moindre retard de paiement, toute impunité ou indulgence accordée aux grands délinquants de la fiscalité ne pourrait être perçue que comme l’insupportable démonstration d’une « justice à deux vitesses », à l’avantage des profiteurs et des nantis.