Turquie_UE2Bloc Identitaire

édition du 6 octobre 2009


Face à l'illumination de la Tour Eiffel, une contre-illumination identitaire

La Turquie n’est pas européenne. Malgré la propagande des medias à l’occasion de « l’année de la Turquie en France », malgré l’acharnement des politiques à l’imposer aux peuples européens contre leur volonté, la Turquie n’est ni géographiquement, ni culturellement, ni ethniquement européenne. Au contraire, l’unité de l’Europe s’est même faite très souvent contre la Turquie comme à l’occasion de la bataille de Lepante ou lors du siège de Vienne contre l’Empire Ottoman.

Cela n’empêche pas la Mairie de Paris d’autoriser une scandaleuse illumination de la tour Eiffel aux couleurs de la Turquie du 6 au 11 octobre prochain. La Tour Eiffel, symbole parisien pour le monde entier, est ainsi souillée pour faire accepter de force l’idée de l’entrée de ce pays de 70 millions de musulmans dans l’Europe.

Afin de célébrer eux-aussi cet évènement unique à leur manière, une soixantaine de militants identitaires ont décidé de s’inviter aux festivités. Alors qu’une partie de ceux-ci se chargeait de projeter sur le Palais de Chaillot du Trocadéro le message « La Turquie ? Non merci ! », une autre partie s’occupait de rappeler ce même message poli par une banderole et des fumigènes.

Les identitaires rappellent que les Européens n’ont toujours pas été consulté sur l’entrée de la Turquie dans l’union européenne. Ils demandent donc l’organisation immédiate d’un referendum sur le sujet dans chacun des pays membres. Une vidéo de l’action est en cours préparation et sera disponible mercredi.

Les identitaires du Projet-Apache et du Bloc Identitaire.