bloc_identitaireBloc Identitaire

Communiqué du Bloc Identitaire du 18 octobre 2009

Anne Lauvergeon, la présidente d’AREVA, veut discriminer « les mâles blancs » ! Réagissons !

Parlant de la politique d’embauche dans son groupe, Anne Lauvergeon, présidente d’Areva a osé déclarer : «"A compétence égale, et bien, désolé, on choisira la femme, ou l'on choisira la personne venant d'autre chose que le mâle blanc, pour être clair"."». Ces propos ont notamment été diffusés au journal télévisé de 20 h de France2 le 16 octobre.

Ces déclarations d’Anne Lauvergeon sont scandaleuses.
Ces déclarations d’Anne Lauvergeon sont discriminatoires et racistes.
Ces déclarations d’Anne Lauvergeon sont illégales.

Pour tout dire, ces propos sont dégueulasses. Anne Lauvergeon qui gagne plus d'un demi-million d'euros par an veut mettre au chômage des milliers d'individus qui n'ont qu'un tort à ses yeux : être des hommes, être des blancs !

Le Bloc Identitaire demande à Anne Lauvergeon de présenter très vite ses excuses et de se rétracter faute de quoi une procédure auprès de la Halde sera engagée et le procureur de la République de Paris saisi.

D’ores-et-déjà, le Bloc Identitaire appelle au lancement d'un « Collectif des Mâles Blancs », ces individus qui, aux yeux d’AREVA, ont le tort d’être des hommes et d’être des blancs. Il invite tous les « mâles blancs » de ce pays à appeler Areva pour demander des explications au sujet du dérapage de sa présidente.

Pour appeler AREVA et dire ou faire dire à sa présidente tout ce que vous pensez de ses déclarations racistes :
Standard d’AREVA : 01 34 96 00 00.

Vous pouvez laisser votre message à un standardiste.
Vous pouvez aussi demander Josseline de Clausade, secrétaire du Directoire d’AREVA.

Mais vous pouvez aussi interroger les trois « hommes blancs » de ce Directoire : Gérald Arbola, Didier Benedetti, Luc Oursel.

N’ont-ils pas peur d’être remplacés très vite ? Ou bien la discrimination ne concerne-t-elle que les ouvriers, les employés, les petits cadres ? Bref, les éternelles victimes de la mondialisation et du pseudo-antiracisme ?

Vous pouvez aussi demander une consultation juridique à M. Xavier Rincel, directeur juridique d’AREVA et « mâle blanc » lui aussi. Est-il prêt à engager des avocats pour défendre sa présidente ?

Le Bloc Identitaire appelle à une mobilisation sans précédent pour cette opération. On ne peut plus supporter qu’en toute impunité les très riches, les très puissants se croient tout permis sur le dos du peuple.


Alors, appelez en masse, faites appeler ! Ras le bol du racisme anti-blanc !