IdracSelon le site internet du quotidien économique La Tribune , le président de la République va nommer dans les jours à venir Anne-Marie Idrac à la tête de la juridiction administrative parisienne de la rue Cambon pour succéder à Philippe Séguin, décédé le 7 janvier dernier.

Celle qui fut présidente de la RATP puis de la SNCF sous le second mandat de Jacques Chirac va - probablement si les journalistes de la Tribune ont eu les " bon tuyaux " - avoir en charge de veiller au " bon emploi des deniers publics "... Rude tâche depuis 2007 où les dépenses élyséennes ( et ce n'est qu'un exemple ) ont soudainement grimpée au rideau, ce qui avait légèrement irrité monsieur Séguin.

Anne-Marie Idrac, 58 ans, actuelle  secrétaire d'État en charge du Commerce extérieur est membre du Nouveau Centre, le parti du ministre de la Défense Hervé Morin, l'aile centriste de l'empire UMP. A ce titre, on peut se poser la question de savoir si madame Idrac sera aussi " mordante " que ne le fut l'ancien député et maire d'Épinal.

Yann Redekker