Temp_teEurope 1

édition du 28 février 2010

Comme l'avait annoncé Météo France, l'Hexagone a été balayé dès samedi soir par des vents d'une violence rare. La tempête Xynthia - c'est son nom - a déjà fait plusieurs victimes. Le dernier bilan, encore provisoire, fait état de 45 morts au total. Lors de la tempête de décembre 1999, plus de 90 personnes avaient été tuées.

La tempête a quitté la France dimanche en fin d'après-midi pour se déplacer vers le Benelux et l'Allemagne. Les rafales sont partout inférieures à 100 km/h.

La première victime a été recensée samedi soir : un jeune homme de 20 ans, qui se déplaçait à pied, a été tué à Luchon, en Haute-Garonne. Il a été victime de chutes de branches alors que le vent soufflait à plus de 100 km/h. Au même endroit, un second passant a été blessé.

 Un bilan encore provisoire

En Charente-Maritime, cinq personnes au total ont été tuées. Parmi elles, un enfant de dix ans, victime d'un "arrêt cardio-respiratoire", à Charron, sur la côte nord du département. Un homme de 70 ans est mort à Aytré et deux personnes âgées ont été tuées à Châtelaillon, deux communes situées près de la Rochelle qui ont été touchées par des vents violents conjugués à une marée de fort coefficient, entraînant des niveaux d'1,5 mètre d'eau. Enfin, une femme de 88 ans a été retrouvée noyée à son domicile à Boyardville, un quartier de Saint-Georges d'Oléron, sur l'île d'Oléron.

En Vendée, le bilan provisoire fait état de 29 victimes. Toutes ont été retrouvées par les secours sur le littoral, dans le secteur de La-Faute-sur-Mer et de l'Aiguillon-sur-Mer, communes parmi les plus touchées par les vents violents.

Un septuagénaire a également été retrouvé mort dans son jardin, à Saints, dans l’Yonne. Il a été tué sur le coup par une poutrelle emportée par le vent.

A Oloron-Sainte-Marie, dans les Pyrénées Atlantiques, deux personnes ont succombé après avoir respiré les gaz d'échappement du générateur qu'elles avaient mis en route après une coupure d'électricité. Deux personnes ont aussi été tuées en Loire-Atlantique.

 Des morts en Espagne

L’Espagne, qui a également été touché par la tempête, dénombre de son côté trois morts : une femme de 82 ans décédée sous les décombres d'un mur, et deux hommes qui voyageaient en voiture. La tempête se dirige désormais vers vers l'est de la France, la Belgique et le Luxembourg.