RavierFront National

Communiqué de Stéphane Ravier, Conseiller régional de Provence Alpes Côte d’Azur , du 11 mai 2010

Ainsi donc « la montée du racisme, de l’islamophobie et de l’intolérance » qui s’était manifestée par le renversement de sept stèles musulmanes dans le cimetière de Tarascon n’est que l’acte d’un gamin de 14 ans qui a agit par bêtise et désœuvrement selon les propres termes du Procureur de Tarascon.

Ce triste épisode de l’inconscience et de l’ignorance de l’adolescence, qui ne reçoit plus ni éducation civique ni éducation religieuse nous aura rappelé à quel point nos élites politiques sont si promptes à manifester une émotion et une indignation pour le moins sélectives.

Le respect des morts, qui plus est lorsqu’ils sont tombés pour la défense de notre Patrie, ne se partage pas, ne se hiérarchise pas, ne se politise pas. Il se transmet par l’éducation à l’intérieur de la famille, par l’instruction dans les écoles, et par la transmission du Sacré dans les églises.

Des piliers de notre civilisation que les pleurnicheurs-pyromanes républicains, de Michel Vauzelle à Brice Hortefeux, ont largement contribué à détruire.