Nice_131110

Nissa Rebela

Communiqué de Nissa Rebela du 12 novembre 2010

Rassemblés devant l’immeuble occupé par des immigrés rue Clémenceau, les identitaires ont fait face à toute la haine déversée par les organisations gauchistes, les associations pro-immigrés et des racailles ameutées pour l’occasion.

Derrière une banderole « Dégagez-les / FOUORA ! » les militants de Nissa Rebela ont réclamé l’évacuation de l’immeuble, l’expulsion immédiate de tous les occupants qui entendent obtenir des titres de séjour – et sans doute la nationalité française – en commençant par violer la loi, l’arrêt des subventions aux associations dont le seul but est d’aider au séjour irrégulier et enfin de vraies poursuites contre les personnes incitant (car cette occupation est bien le fait des responsables d’association en tout premier lieu) ou aidant à la commission de délits en rapport avec l’immigration clandestine.

Les provocations, les insultes, ou les menaces n’ont pas manqué de fleurir dans les rangs des amoureux des clandestins. On aimerait voir toutes ces belles âmes aussi mobilisées quand ce sont des Niçois qui souffrent, vivent dans la précarité et la misère. Mais pour eux, n’est beau que ce qui est exotique et n’a d’intérêt que ce qui vient de loin.

De nombreuses racailles n’ont pas hésité à répondre aux slogans lancés par les identitaires par de vibrants « Allah akbar », sans que cela semble heurter les gauchistes présents. Trop contents, il est vrai, de voir quelques jeunes se joindre à leur rassemblement dont la moyenne d’âge traduisait par elle-même la ringardise de leur combat…

La jeunesse, la vigueur, l’audace et le courage étaient sans aucun doute ce soir dans les rangs identitaires !

Si le Préfet ou messieurs Estrosi et Ciotti n’entendent pas accompagner leurs paroles d’actes et faire respecter la loi, nous ne comptons pas pour notre part laisser des associations sans aucun soutien populaire – autre que celui de la petite racaille – dans notre ville y faire la loi.

Halte à la passivité de l’Etat ! Halte à la complicité des associations ! IMMIGRATION BASTA !