Islam_religion_de_paixNissa Rebela

Communiqué de Nissa Rebela du 10 janvier 2011


Nous apprenons ce jour dans Nice Matin que lors de leur célébration de la nativité jeudi dernier, les chrétiens coptes rassemblés dans l’église du Gésu (prêtée par l’évêché) ont été provoqués par de jeunes musulmans.

Seulement quelques jours après le terrible attentat ayant fait plus de 20 morts le soir du nouvel an dans une église d’Alexandrie, voici que ces chrétiens d’Egypte ont du célébrer la naissance de Jésus-Christ (plus tardive chez les chrétiens du monde orthodoxe) alors qu’une demi-douzaine de jeunes musulmans réciter à haute voix, à quelques mètres d’eux, des sourates du Coran.

« Pur hasard ou réelle provocation ? » s’interroge le journaliste… Provocation bien entendu ! Tout comme lorsque le 8 décembre dernier, d’autres musulmans ont insulté des croyants participant à une procession en hommage à la Vierge Marie dans les ruelles de la vieille ville. Ces faits ont été rapportés sur de nombreux sites catholiques, mais malheureusement pas dans la grande presse ou simplement les médias locaux.

Quel est donc ce climat qui s’installe petit à petit dans le cœur historique de notre ville ?

Les médias et les politiques qui daignent aujourd’hui évoquer le sort tragique des chrétiens d’orient ne devraient pas se montrer si frileux quand il s’agit de parler des attaques anti-chrétiennes en Europe ou en France.

La situation en Égypte, mais aussi plus près de nous au Kosovo où les serbes chrétiens vivent dans la terreur, nous rappelle que l’islam n’est pas « une religion de paix et de tolérance » et que là où les musulmans sont majoritaires, les autres doivent se soumettre. C’est notamment pour cela que nous refuserons toujours de voir le Pays Niçois devenir terre d’islam.

Note YR : l'illustration de cet article provient de François Desouche, lisez le...