vivement_demain_affiche_1985

FNJ Bourgogne

Communiqué de Edouard Ferrand publié le 31 mars 2011

Déni de démocratie… Les élections cantonales ont été marquées dimanche par une forte percée du Front national. Le mouvement de Marine Le Pen  obtient un très bon résultat d’autant qu’il n’était présent que dans 75% des cantons renouvelables et que l’abstention a été particulièrement forte. Même si le « Front républicain » n’a pas fonctionné, le Front national n’est que très peu représenté :

Parti communiste

381 000 voix

  4,82 %

116 élus

Écologistes

216 000 voix

  2,73 %

  27 élus

Front national

915 000 voix

11,57 %

    2 élus

Ceux qui en doutaient encore ont pu observer à quel point le système politique est solidement verrouillé par les grands partis. Avec une moyenne proche de 19,2% dans les 1.400 cantons où il se présentait, le Front national n’est parvenu à obtenir que deux sièges. Finalement les Français n’ont pas été entendus dans ce scrutin.