Marine_1er_mai_2011Comme de bien entendu, les journalistes de la " grande " presse se sont vite dépêchés de faire des articles sur l'événemment de ce premier jour de mai 2011 : le défilé du Front National.

Et, comme il fallait s'y attendre, la plupart d'entre-eux ont essayés de trouver des " crânes rasés, croix gammée tatouée, treillis et sweat Lonsdale " et tout heureux, ils affirment en avoir trouvé, tel Benjamin Bonneau du JDD qui toutefois écrit qu'aucun " n'a accepté de nous parler  ".

Et à part la recherche des " néonazis fascistes " qui à en croire certains sont l'immense majorité du FN, et bien pas grand-chose... ou si peu. C'est comme si la semaine dernière lors du discours de l'ancien Premier secrétaitre du PS qui est candidat à la candidature chez les socialistes les journalistes présents s'étaient uniquement préoccupés de savoir si des fois il n'y avait pas des agents ségolènistes sur place.

Bref, pour nos grands médias, le Front National doit être cantonné au folklore... c'est sympa les skinheads, ça fait vendre.

A nous de démontrer l'année prochaine que le Front National, ses dirigeants, ses militants et ses électeurs ne sont pas des simplets amateurs de folklore en nous mobilisant avec ardeur derrière la candidature de Marine Le Pen !

Yann Redekker