Adhesion_FN_2011

Les 4 Vérités

Article de Guilaume Leclerc publié le 9 mai 2011

Il est à croire que les « sondeurs » et « politologues » ne discutent jamais avec les gens de la rue. « Si le FN monte c’est la faute au chômage, à la détresse sociale et maintenant à la crise ... », affirment-ils. Non, si le FN monte, c’est parce que les simples péquins que nous sommes en ont assez de financer l’invasion du pays par des peuples qui ne savent et ne veulent pas s’intégrer, notamment ceux de religion musulmane...

Ils en ont par-dessus la tête des exigences et du culot de ces populations.

Ils en ont assez de se voir priver du droit de s’exprimer – au nom de l’antiracisme – ; ils en ont assez du dictat de ces associations liberticides que sont les SOS-machin chose, MRAP et autres ( à quand une émission « C dans l’air » consacrée à ces associations, leur nombre d’adhérents, leur financement, leurs subventions… ?).

Ils en ont assez du dictat des petits juges rouges « confer la condamnation d’Eric Zemmour). La France n’est plus un pays de liberté d'expression !

Ils en ont assez de devoir payer de plus en plus pour des prestations sociales pour lesquelles ils ont cotisé toute leur vie, alors que la plupart de ces populations en bénéficient gratuitement... Savez-vous qu’un étranger de 65 ans arrivant et autorisé à résider en France, n’ayant jamais travaillé ni cotisé, peut toucher une retraite annuelle de plus de 8 000 euros et 13 000 euros en couple par an ? C’est dans le Guide de l’accueil aux étrangers que tout le monde peut consulter (Etonnez-vous après cela du succès du regroupement familial).

Ils sont outrés de voir que l’on continue à verser des retraites à des Algériens morts depuis belle lurette (voir le rapport de la Cour des comptes à ce sujet).

Ils en ont assez de voir qu’il leur faut payer 45 euros pour une chambre particulière à l’hôpital, mais qu'elle est gratuite pour les bénéficiaires de la CMU et de l’AME (soins gratuit pour les étrangers).

Ils en ont assez de voir leurs banlieues, havres de paix il y a seulement 40 ans, devenues des zones de non-droit, où il parait normal qu’un CRS risque de perdre la vie parce qu’on lui a balancé un pavé du haut d’un immeuble.

Ils en ont assez de s’entendre dire que la faute leur incombe pour avoir regroupé ces populations dans des quartiers. Ne seraient-ce pas ces populations qui ont si bien su faire le vide autour d’elles ?

Ils en ont assez de voir régulièrement brûler des écoles, magasins, voitures, etc. Tout cela au frais du contribuable.

Ils en ont assez d’entendre tous ces élus politiques s’extasier sur la fécondité française alors que tout un chacun sait quelle part de la population y contribue. A quand des statistiques ethniques comme dans d’autres pays démocratiques ?

Ils en ont assez de se voir traiter de racistes, de devoir se flageller au nom de la repentance, esclavage, colonies, etc.

Ils en ont assez de se voir ponctionner leur épargne pour financer des assistés professionnels (RMI / RSA).

Ils en ont assez de voir que l’on peut se torcher avec le drapeau français (de l’art, paraît-il…) sans que les partis politiques ne s’en émeuvent.

Ils en ont assez de s’entendre dire qu’il n’y a pas plus d’émigrés aujourd’hui qu’en 1930 (selon Mélenchon). Il est vrai que si en 1940 on avait donné une carte d’identité nationale à chaque Allemand entrant sur le territoire français, nous n’aurions pas eu besoin des Américains pour nous libérer…

Alors, entre une droite molle qui blablate et ne fait rien et une gauche aux allures de « collabo » qui y trouve son compte, quel choix leur reste-il en dehors de l’abstention?

Cela pose quand même une question : la France est elle encore une démocratie ?