F_te_des_m_resAujourd'hui c'était la Fête des mères et comme de nombreuses Françaises mon épouse a eu la joie d'avoir des cadeaux sympathiques et originaux de nos enfants.

Importé en France des Etats-Unis dans les années 20 la Fête des mères qui était alors réservée aux mamans de familles nombreuses s'est vite installée comme étant l'un des moments familiaux importants. Et cela paraît logique. 

Elargi à l'ensemble des mères de famille en 1941 par le gouvernement la Fête des mères à été officialisé en 1950 par Vincent Auriol.

Sur le site internet du Nouvel Obs  il y a quelqu'un qui aura trouvé à redire sur cette journée où l'on fête les mamans en raison  - vous l'aurez deviné - qu'en 1941 le chef de l'Etat n'était autre que Philippe Pétain. Tristan Berteloot écrit entre autre " sous Pétain, on ne rigole pas avec la politique nataliste et la ponte méritante, ça mérite bien un collier de nouilles, même si à l'époque le rationnement a sans doute dissuadé les instits de gâcher des bonnes pâtes nourrissantes pour infliger à des mères innocentes ces cadeaux d'une monstrueuse laideur. ".

Il termine son article ainsi "  alors que les politiques des pouvoirs publics creusent les écarts sociaux entre hommes et femmes et que les différentes réformes ne font que confirmer les discriminations de fait et de droit entre les sexes, alors même que ne pas vouloir d'enfant reste largement considéré comme une sorte d'anomalie, chaque dernier dimanche de mai, les français célèbrent mielleusement une fête pétainiste. "

Attristant !

Yann Redekker