Ravier_St_phane

Nations Presse Info

Communiqué de Stéphane Ravier, conseiller régional FN, conseiller d’arrondissement de Marseille du 29 mai 2011

Jean-Claude Gaudin a convoqué un conseil municipal extraordinaire ce lundi 30 mai pour y débattre de la sécurité ou plutôt de l’insécurité qui bat à Marseille de tristes records Ce conseil se déroulera à huis-clos : pas de public, pas de presse, circulez y’a rien à voir et rien à entendre car à la vérité il n’y à rien à en attendre !

Le maire du 7e secteur a lui convoqué le conseil d’arrondissements afin que les élus se prononcent sur un dossier présenté par la majorité du secteur Il a fait précéder ce conseil d’une réunion du CICA*-Sécurité. Durant 2h30, des présidents de CIQ et d’associations de quartiers ont fait part de leur exaspération et de leur volonté que les choses changent.

Les élus de gauche, Hovsépian en tête, se sont montrés les plus doués dans l’art d’enfoncer les portes ouvertes et de tenir durant de longues minutes des discours à haut débit d’eau tiède : " Les agressions les vols, les meurtres c’est pas bien ! L’insécurité y’en a assez ! On ne peut pas vivre dans l’insécurité ! il faut trouver des solutions "

La gauche fidèle à son idéologie demande des policers mais pas trop; par contre, elle exige de l’argent, toujours plus d’argent pour les associations, pour la prévention, pour la culture.

Vieilles recettes qu’un certain Lionel Jospin avait qualifié de « naïves » en guise de confession au lendemain d’un certain 21 avril …

Désireux de laisser les habitants des quartiers s’exprimer, j’ai gardé le silence pour intervenir lors de la séance du conseil d’arrondissements, réunion durant laquelle seuls les élus s’expriment en présence du public.

Garo Stalinian, le petit soviet qui nous sert de Maire a prétexté que puisque je n’étais pas intervenu durant la réunion CICA il était dès lors trop tard !! Il a ainsi refusé au Front National, qui a récolté 40 % des voix sur les 3 cantons renouvelables le mois dernier, le droit de s’exprimer !

Face à cette agression, écoeurés, plusieurs présidents de CIQ et d’associations sont venus me saluer et me faire part du soutien qu’ils appoteront à la candidature de Marine Le Pen en 2012 !

Je vous livre par conséquent ici, l’intervention à laquelle le Petit Père des Peuples Exotiques Hovsépian a échappé.

S.R.

* CICA : Comité d’Initiative et de Consultation d’Arrondissement

Rapport Sécurité 25 mai 2011

Monsieur le Maire, mesdames et messieurs,

Ce mercredi 25 mai de l’an de grâce 2011 sera à n’en pas douter marquer d’une pierre blanche !

Puisque vous célébrez le 30ème anniversaire de l’accession au Pouvoir de la Mitterrandie, je reprendrai cette formule déjà célèbre « Vous êtes passé M Le Maire, de l’ombre à la lumière » pour avoir découvert un phénomène qui n’était pas un simple sentiment mais que vous repoussiez jusqu’à présent jusqu’à en nier l’existence : Vous avez découvert l’insécurité ! C’est un petit pas pour l’homme, un pas de géant pour les administrés !

M. Le Maire, la lecture, la relecture de ce rapport et des propositions qu’il contient me poussent je dois l’avouer, à vous féliciter :

Écrire noir sur blanc sur un document officiel signé de votre main et au nom de votre groupe, que vous vous êtes trompés pendant 20 ans et que vous vous engagez à persévérer dans l’erreur durant la prochaine décennie, tout ceci relève d’un véritable exploit qui méritait bien d’être salué !

Le constat du calvaire quotidien enduré par les Marseillais depuis des années n’est pas seulement le bilan de la politique de l’UMP c’est aussi le vôtre, c’est le bilan de l’UMPS qui, au Pouvoir tant local que national depuis 30 ans, est à la fois responsable et coupable de la situation dramatique dans laquelle sont plongés nos compatriotes.

Alors aujourd’hui, sentant le vent de révolte qui est en train de se lever au sein de votre propre électorat, le ras le bol des Marseillais en général devant l’échec patent de la politique de Nicolas Sarkozy faite de déclarations, de mises en scène, et de plan com’, vous avez décidé semble t’il de prendre le taureau par les cornes.

Mais à la lecture du rapport, force est de constater que comme avec Sarkozy, les déclarations laissent la place au vide sidéral, car vous demeurez fidèle à votre angélisme et à votre aveuglement idéologique.

De l’argent, encore de l’argent toujours plus d’argent pour les centres sociaux devenus véritables puits sans fond ; de l’argent pour l’école qui n’en à jamais reçu autant, de l’argent pour la prétendue culture, tout ça ne se démarquant en aucune manière de la « naïveté » de la gauche qu’un certain Lionel Jospin confessa au lendemain d’une cuisante défaite électorale.

Vous tentez une fois encore de nous faire croire que l’insécurité sociale engendrerait de facto l’insécurité Ce qui n’est qu’un slogan est parfaitement démenti par toutes les études sérieuses. Les deux départements les plus pauvres de France sont la Creuse et le Cantal et que je sache on n’y caillasse pas la police, on n’y incendie pas les bâtiments publics, on n’y arrache pas le collier des femmes âgées !

Alors, vous faites du neuf avec du vieux en diluant vos vraies fausses propositions dans un appel lancé au Sénateur-Maire de Marseille, bien connu lui aussi pour son laxisme militant, pour plus de moyens et notamment plus de policiers municipaux.

Lorsque je proposais moi dès 2007 le triplement des effectifs de la police municipale, son déploiement sur les points les plus criminogènes de la ville, sans oublier de l’avoir armé au préalable, car on n’envoie pas des policiers dans des zones où la pègre règle ses comptes à grands coups de kalachnikov sans que les policiers puissent se défendre, c’est par le mépris et l’anathème que cette proposition a été accueillie tant par Gaudin que par vous-même et vos amis

Quatre années ont passé et la situation s’est considérablement dégradée, Nous sommes entrés dans l’ère non plus de l’insécurité mais de la barbarie !

Barbarie qui subissait déjà au rond point des Lilas Mama Galledou. Barbarie pour la mamie des Jonquilles. Barbarie pour M Chambre, le bijoutier de la Rose assassiné pour quelques euros ; Barbarie pour Maryse décédée pour avoir été trainée sur le bitume par deux jeunes salopards pour quelques grammes d’or, comme ce pauvre homme qui ne demandait rien à personne et qui a été tabassé à mort à la descente d’un bus près de la Paternelle par des jeunes qui voulaient selon la Police « se défouler » !!! J’en passe et des tout aussi sordides, la liste est bien trop longue,

Je n’évoquerai pas les homicides au sein de la communauté comme on dit aujourd’hui des trafiquants de drogue. Apprendre que des vendeurs de mort périssent avant leurs clients ne me tire, je vous l’avoue, aucune larme… Puisque vous avez aboli la peine capitale, ce n’est pas nécessairement une mauvaise nouvelle d’apprendre que la voyoucratie la rétablisse de temps à autres en direction de ses propres membres…

Vous réclamez donc plus de caméras et plus de policiers mais pourquoi faire ? Ou plutôt pour en faire quoi ? Beaucoup de délinquants mineurs ou pas, sont convaincus de leur impunité pour être relâchés quelques heures après leur arrestation alors que leurs victimes sont encore hospitalisées !

La Justice est en véritable cessation de paiement. Elle est aussi débordée que politisée.

Quand bien même celle-ci arrive à prononcer des condamnations, où incarcérer les condamnés ? Nos prisons sont saturées ! Et la double peine qui nous permettait d’expulser des délinquants étrangers pourtant fort nombreux a été abolie par Sarkozy ministre de l’intérieur, se souciant davantage de l’avenir des délinquants que de celui de leurs victimes !

Ce n’est donc pas quelques policiers désarmés de surcroît qui vont changer la donne, car c’est l’ensemble du système qui est en faillite à la fois financière et morale et ça, c’est le bilan de l’UMPS !

La solution mesdames et messieurs, elle existe, elle tient en trois mots : la volonté politique !

-Volonté d’augmenter les effectifs des forces de l’ordre, de leur donner les moyens et les ordres d’intervenir et de les soutenir dans leur action.

-Volonté de donner plus de moyens à la Justice et la dépolitiser.

-Volonté de construire des prisons.

-Volonté d’expulser sans tarder et sans faiblir les délinquants étrangers.

-Et puisque les criminels ne l’ont pas aboli eux, pour leurs victimes, la volonté de rétablir et d’appliquer la peine de mort pour les gros trafiquants de drogue et les criminels les plus abjectes.

Bref, la volonté de mettre hors d’état de nuire les voyous pour protéger enfin les honnêtes gens !

Cette volonté mesdames et messieurs de l’UMPS vous ne l’avez pas, car non seulement vous n’y croyez pas mais vous ne pouvez plus, moralement, en être porteurs.

Comment pourriez vous exiger des jeunes pour la plupart déracinés, jetés en pâture dans le consumérisme effréné, pour qui les trafics rapportent en une semaine ce qu’un cadre-contribuable gagne en un mois, comment exiger d’eux qu’ils respectent des lois que certains élus dans ce département et d’ailleurs foulent aux pieds à longueur de mandature.

Puisqu’il n’est de valeur que d’exemple, n’attendez pas dans un tel contexte de classe politique discréditée que les jeunes délinquants à capuches se conforment plus à la loi que ne le font les délinquants à cocarde !

Et puis il est une volonté à la fois individuelle et collective qui s’impose ou devrait s’imposer à chacun d’entre nous, à chaque père et mère de famille. La volonté de remettre à l’honneur ces valeurs qui sont tout autant des repères, et qui constituent selon moi la meilleure et la moins coûteuse des préventions.

Les valeurs d’honnêteté, de travail, de morale, de famille et de Nation jetées aux orties par idéologie, doivent redevenir les repères de nos jeunes qui ne croient plus qu’au veau d’or. Leur rappeler que la vie n’est pas une succession de centres commerciaux, qu’ils ne sont pas seulement des estomacs à remplir, des corps à vêtir et des feuilles d’impôts à remplir ! Comme le dit la chanson : que le bonheur n’est pas d’en avoir plein nos armoires ! Et qu’avant de se perdre dans l’utopique « vivre ensemble avec le lointain » commencer par retrouver le chemin de vivre en harmonie avec son prochain, retrouver une cohésion nationale en écartant vigoureusement toute dérive communautariste source d’insécurité voire de conflits, ceci passant par un arrêt total de l’immigration.

Vaste programme me direz vous mais qui est pourtant le seul capable de relever ce défi de l’insécurité, prémisse d’une guerre civile, qui sape les fondements mêmes de notre République.

Vos propositions M. Le Maire ne sont donc pas à la hauteur de l’enjeu ; elles ne sont qu’un écran de fumée qui vient se superposer à celui diffusé par le tandem de l’échec Gaudin-Sarkozy : Une fumée que nos compatriotes auront l’occasion de dissiper dès le mois d’avril 2012.

Le Front National ne participera pas à ce vote.