Front_Comtois

Synthèse nationale

 

édition du 7 juillet 2011

 

Camarates  nationalistes, patriotes et identitaires,

 

Suite à l’acharnement médiatique qu’avait orchestré, en début d’année, l’Est Républicain en collaboration avec le SCALP contre le Front Comtois, nous venons d'apprendre que notre camarade Gaëtan Perret, Président du FC, est convoqué le 8 septembre prochain devant le tribunal de Montbeliard, poursuivi par le commissaire de cette ville et par 12 associations spécialisées dans la lutte contre la liberté d'expression, pour "incitation à la haine raciale". La cause : deux affiches éditées par le FC. L'une proclamant une évidence :  "Ici c'est la Comté... pas Alger", et l'autre une revendication « Islam hors d'Europe » et un billet d'humeur, plutôt bien tourné d'ailleurs, publié sur le site du FC (cliquez ici).

 

L'indépendance de la Justice est une fiction lorsqu'il s'agit de procès visant la résistance nationaliste et identitaire et qui sont fait par les collabos patentés du Système en place. Nous savons tous que la mission principale de ces officines consiste à détruire nos racines et les traces encore existantes de notre civilisation européenne au profit de la culture du mensonge énorme et odieux, de la corruption, de la perversion et d'une façon générale, de l'inversion des valeurs.

 

C'est donc une éprouvante et difficile épreuve à laquelle Gaëtan et le FC auront à faire face !

 

Une bonne nouvelle toutefois : un avocat de Nancy, spécialiste de la liberté d’expression, est prêt à prendre la défense de nos camarades comtois. Nous pensons que vous serez tous d'accord avec nous : en plus du temps perdu, de la tension et du stress occasionnés par cette pénible épreuve, nous trouverions scandaleux que le FC dusse en supporter seul le poids financier.  

 

Face à l'adversité, soyons solidaires. N'abdiquons pas l'honneur d'être une cible. Dès maintenant, faisons un don auprès du trésorier du Front Comtois Paul-Arnaud. L'argent récolté servira à payer les déplacements entre Montbéliard et Nancy,  les frais de justice et d'éventuelles amendes.

 

Paul-Arnaud informera régulièrement chaque donateur du montant des sommes versées et dépensées.

 

La solidarité nationaliste doit s'organiser partout à travers la France. Nous demandons à chacun d'entre vous, si vous le pouvez, de faire un geste pour aider nos camarades. Si chacun apporte un soutien, même modeste, ils réussiront à faire face à la répression.

 

C''est par notre générosité que nous prouvrons aux militants comtois que nous ne les laissons pas tomber. Sinon, notre combat est vain.

 

Si tous les nationalistes, oubliant leurs différents, décident de faire front et de cultiver l'espérance, rien n'est irrémédiablement perdu. Tant qu'il y aura des nationalistes, la France ne sera pas complètement morte.

 

Notre combat, ne l’oublions jamais, c’est d’abord et avant tout la défense de notre identité, de notre héritage historique, culturel, ethnique, contre tous ceux qui prétendent avoir des droits sur nous et qui entendent nous faire disparaître.

 

Aujourd'hui, plus que jamais :

 

Mobilisation totale contre les laquets

du mondialisme destructeur des peuples !  

 

Solidarité militante avec nos camarades du Front comtois

victimes de la répression antinationale !

 

L'équipe de Synthèse nationale

 

Pour vos dons par CB, rendez-vous sur notre site internet (cliquez ici), par virements bancaires, cliquez là. Par chèques à l’ordre de «Front Comtois» à adresser à Front Comtois, 6 impasse des Aguyots, 25250 L'Isle sur le Doubs

 

JEUDI 8 SEPTEMBRE, 14 h, TENEZ-VOUS PRETS,

TOUS AU TRIBUNAL DE MONTBELIARD

 

PROCES DU FRONT COMTOIS =

PROCES DU PEUPLE FRANCAIS !


Note YR : Malgré nos sérieuses différences, notamment sur la " continuité nationaliste " du FN avec Marine Le Pen à sa tête, en tant que nationaliste et patriote et qui plus-est Comtois je voudrais ce soir apporter mon entier soutien au président du Front Comtois qui va se retrouver devant la justice pour avoir usé du droit d'expression. Moi qui bêtement, m'imaginait dans un pays de liberté de parole... Trève de plaisanterie, si je puis-dire le fait est - il ne faut pas se voiler la face ( ! ) - je partage avec mes camarades du FC 80 % sinon plus de leurs idées et en particulier sur le danger de l'islamisation. Mais de tout cela j'en ai déjà écrit des tonnes ! En tous cas, il faut soutenir Gaëtan Perret et le FC !