Emeutes_BanlieueAprès le quartier Fayolle du 8ème RPIma de Castres puis le commissariat de police de Champigny-sur-marne puis du train marseillais la semaine passée c'est à présent une caserne du Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille  (  celle de Plombières dans le 3e arrondissement de Marseille ) qui a été attaquée par une quinzaine de personnes - les assaillants faisaient partie d'un bus niçois affrété par des Cap-Verdiens - avec pour résultats sept marins-pompiers blessés et un véhicule dégradé...

La multiplication de tels " incidents " ces dernières semaines n'ont cependant pas l'air d'inquiéter plus que ça les autorités qui font dans le genre " c'étaient des gens sous effet de l'alcool " pour camoufler le vide qui prévaut dans les préfectures des départements visés et - en tout cas - elle souligne d'une manière cruelle la pugnacité statistique du dernier rapport de la Cour des Comptes qui malgré les réactions éffarouchées de Claude Guéant nous apparaissent comme une vérité absolue.

Franchement, on se demande ce que les médias vont nous annoncer bientôt ! Faudra-t-il des victimes envoyées ad patrès pour qu'enfin le gouvernement au delà des jolies phrases de circonstance réagissent avec la fermeté attendue ?

Mais ne nous faisont pas trop d'illusions à neuf mois des scrutins présidentiels et législatifs, il est clair que le président Sarkozy - ministre de l'Intérieur de 2002 à 2007 en comptant la petite interlude de Bercy - ne fera rien de bien signifiant et d'ailleurs le veut-il vraiment ?

La solution, on le sait bien et de voter massivement pour le Front National, sa candidate Marine Le Pen en avril et mai  et pour les candidats FN aux législatives de juin 2012.

Contre l'insécurité, Le Pen vite !

Yann Redekker