Front_Comtois

Ma commune info Besançon

édition du 15 juillet 2011

Le président du mouvement d’extrême-droite franc-comtois, Gaëtan Perret, sera jugé en septembre à Montbéliard pour incitation à la haine raciale. Il a obtenu le soutien de Carl Lang, président du Parti de la France.

C’est le 8 septembre que Gaëtan Perret comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Montbéliard pour incitation à la haine raciale. Il est mis en cause pour la publication sur le site du Front Comtois d’un poème haineux intitulé « La métamorphose » et deux affiches à caractère islamophobe et anti immigrés (« Islam hors d’Europe » et « Ici c’est la Comté…pas Alger »).

Une douzaine d’associations ont porté plainte contre le Front Comtois ce qui a poussé le procureur de la République de Montbéliard à ouvrir une enquête en février dernier. Enquête qui amène aujourd’hui le président du mouvement à rendre des comptes devant la justice.

Le mouvement d’extrême droite s’est notamment illustré ces derniers mois lors d’une manifestation contre le droit à l’avortement fin 2010 à Besançon.

Ce jugement est une occasion en or pour Carl Lang de rappeler la ligne ultra conservatrice de son parti en soutenant un mouvement raciste et d’affirmer l’identité de son parti face à ses anciens camarades frontistes.

Carl Lang, ancien membre du Front National qui a fondé son propre mouvement d’extrême droite en 2009 et qui dénonce dans son communiqué un « acharnement médiatique », se solidarise avec le président du Front Comtois. Il appelle les militants à se mobiliser au nom d’une « solidarité nationaliste » et les enjoint à se rendre à l’audience qui aura lieu le 8 septembre.

Quant au Front National, il s’est détourné du Front Comtois, trop remuant. Le mouvement franc-comtois est en partie composé de transfuges du parti de Marine Le Pen qui veulent en découdre avec leurs anciens responsables régionaux.

Note YR : Il faut apporter tous les soutiens possibles à Gaëtan Perret ne serait-ce que pour la fameuse " liberté d'expression " que l'on dit totale dans notre pays...