Canada_immigrationCanoë

Par Daniel Proussalidis le 09/12/2011

Montréal – Le ministre de l'Immigration, Jason Kenney, a émis un avertissement sévère aux consultants en immigration véreux et à tous ceux qui ont acquis la citoyenneté canadienne frauduleusement, dont beaucoup vivent à l'étranger.

« Si vous êtes un consultant impliqué dans la vente frauduleuse de la citoyenneté canadienne et si vous créez de fausses preuves de résidence, nous sommes sur votre cas, a averti le ministre Kenney lors d'une conférence de presse vendredi à Montréal.

« Et si vous êtes un étranger et vous souhaitez venir au Canada et devenir un citoyen, vous êtes plus qu'invités à le faire par la voie légale. Mais ne pensez même pas embaucher quelqu'un à l'étranger ou ici au Canada pour vous aider à tricher le système, car nous prenons désormais cette affaire très au sérieux », a poursuivi le ministre.

Le ministre Kenney a fait ces commentaires après avoir annoncé que son bureau avait entrepris de révoquer la citoyenneté de 2100 personnes tout en bloquant les demandes de citoyenneté de 4400 autres résidents permanents, comme l’a d’abord rapporté l’Agence QMI.

Des 4400 résidents permanents qui font l’objet d’une surveillance étroite, près de 1400 ont retiré ou abandonné leur demande de citoyenneté en raison de cette surveillance accrue, a indiqué le ministre.

« Nous parlons ici de cas de fraude en noir sur blanc », a précisé le ministre Kenney, ajoutant que les employés du ministère ciblaient des personnes qui ont payé des milliers de dollars pour créer un faux dossier pour ainsi prétendre avoir séjourné au Canada, sans ne s’être jamais enracinées au pays.

Le ministre a précisé que sur les 2100 cas où la citoyenneté sera révoquée, 1400 personnes ont choisi de ne pas contester cette décision, admettant ainsi leur culpabilité.

« La citoyenneté canadienne n’est pas à vendre, a déclaré le ministre. Comme elle est si précieuse, nous devons nous protéger contre les individus sans scrupules qui essaient de se remplir les poches de façon malhonnête et contournent les règles, et amener d’autres personnes à mentir et tricher pour obtenir la citoyenneté. »