ump_logo_detournement

NPI

Communiqué de Bertrand Dutheil de La Rochère, conseiller République-laïcité de Marine le Pen

Les parlementaires de la Droite populaire, porteurs d’eau du sarkozysme, dénoncent la « Christianophobie en Orient… mais aussi en Occident ! » Ils devraient aussi dénoncer le gouvernement qu’ils soutiennent.

Pour l’Orient, Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, ose assimiler les Frères musulmans et autres salafistes à quelques démocrates-chrétiens (des Bayrou orientaux en quelque sorte !). Pourtant, il ne peut ignorer le statut de dhimmitude que les chrétiens des bords du Nil ont connu pendant des siècles, et qui les attend à nouveau si la charia devait s’appliquer. Il ne peut ignorer non plus le sort des chrétiens d’Irak, obligés de fuir leur pays.

Pour l’Occident, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, devrait savoir que « Le Théâtre du Rond-Point est un théâtre subventionné à parité par l’Etat et la mairie de Paris ». Or, celui-ci programme Golgota picnic. Si cette pièce, qui n’est qu’une provocation contre le christianisme, a des spectateurs, qu’elle soit jouée dans des salles qui ne reçoivent pas d’argent des contribuables. La loi de 1905 instaure la neutralité en matière religieuse. En toute logique, elle interdit que les religions et les attaques contre une religion puissent bénéficier de subventions publiques, sauf à transgresser le principe même de laïcité.

Une fois de plus, la Droite populaire montre sa seule utilité : tromper les électeurs attachés aux valeurs de la France et de la République. Seule Marine Le Pen défend la laïcité : liberté d’expression dans le respect des religions.