Allemagne

FN

Communiqué de Presse de Bertrand Dutheil de La Rochère, Porte-parole de la campagne de Marine Le Pen du 18/01/2012

Angela Merkel se prononce pour le patriotisme économique. Elle soutient la création de deutschlandbonds pour mutualiser les dettes des länder allemands. Les plus riches, comme la Bavière, garantiront ainsi les plus pauvres, comme le Schleswig-Holstein.

En revanche, Angela Merkel refuse les eurobonds qui amèneraient les Allemands à couvrir les dettes des autres pays de la zone euro, dans le seul but de renflouer une monnaie unique nocive et déjà condamnée. Comme on la comprend !

La solidarité nationale est une réalité vivante, voulue par les peuples, que les idéologies les plus archaïques ne pourront pas détruire.

En France, la triplette, Sarkozy-Hollande-Bayrou, poursuit son rêve européiste. Son idéologie passe avant l’intérêt de la France et des Français. Les trois s’obstinent à enfoncer le pays dans la crise de la dette suscitée par le carcan de la monnaie unique.

Avec Marine Le Pen, la Banque de France retrouvera son rôle traditionnel, lui permettant de prêter directement à l’Etat sans endetter les générations futures. Ce mécanisme sain permettra d’affirmer aussi le patriotisme économique dans le domaine financier