Aram_1

NPI

Libres propos 

Le 28 janvier dernier se tenait à l’espace Cardin à Paris, une conférence en partenariat avec la chaîne Canal+ (chaine gauchiste par excellence mais bon…). Sophia Aram à clôturé cette réunion. Son intervention sous forme de sketch avait pour thème la « discrimination positive ».

Depuis toujours le Front National au travers de la voix de Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle, ne cesse de dénoncer la discrimination positive mise en place par Nicolas Sarkozy durant son quinquennat, cette discrimination qui prévoit qu’un employeur préfère autre chose que « le mâle blanc » comme le disait en son temps Anne Lauvergeon, présidente d’Areva à l’époque. Marine Le Pen répète inlassablement que seule la méritocratie doit prévaloir et non pas cette discrimination qui s’apparente comme le dénonce si bien dans son intervention Sophia Aram à une ségrégation. Comme le rappelle Sophia Aram dans son sketch, le blanc lui ne fait pas parti de la diversité de nos jours en France… points de suspensions comme on dit…

Voilà ou mène la politique communautariste défendue, depuis au moins 30 ans, par des associations comme SOS Racisme qui viennent d’abord en aide à la mise en place d’un racisme qui ne veut voir que la couleur de peau des Français ou leurs origines, puis par un racisme d’état légalisé qui différencie les individus en fonction de leur couleur de peau ! Un racisme d’état qui prône le métissage ! C’est quoi un métissage ? Un mélange de couleur ? Un j’aime pas le tout noir, le tout jaune, le tout rouge, le tout blanc ? Prôner le métissage ne revient-il pas à dire que si t’es pas mélangé chromatiquement t’es un facho ? Socialement t’as pas la bonne couleur ? 

Revenir à la méritocratie est l’un des fondements de la politique de Marine Le Pen. La République ne reconnaît aucune communauté, quelle que soit la de couleur ou la confession des individus, aucune différence entre eux ne doit être mise en place, la République est une et indivisible ! Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, n’avait pas à reconnaître l’Islam comme religion officielle, car la République ne reconnait aucun culte ! Mais il l’a fait. La loi de 1905 demandait que la religion reste chez elle, dans le cercle de l’intime. Sarkozy et le PS ne devaient pas piocher dans les impôts des contribuables pour financer les mosquées. La République ne reconnaît ni ne finance aucun culte ! L’Etat ne doit pas financer les associations communautaristes qui prolifèrent sur le sol de France !

Si Sophia Aram qui a dénoncé plus d’une fois les électeurs du Front National de manière absurde et sans saisir le fondement de leurs valeurs, ainsi que la politique du Front National, ne comprend pas qu’elle est dans la même logique qu’eux, à savoir la volonté de sauvegarder une République « Une et indivisible »… c’est que peut-être elle est soumise involontairement aux diktats imposés par la pseudo bien-pensance déversée depuis des dizaines d’années par ceux qui préfèrent démonter les peuples pour mieux les diviser.

Bizarrement, malgré ses attaques répétées et trop faciles, Sophia Aram est Front National sans le savoir…

Pour preuve voici son sketch pas très drôle et venu du coeur !

nationspresse.info le 11/02/2012