MilitairesOuest-France via Théatrum Belli

La musique de l'Artillerie a permis de recueillir, en 2011, 21 000 € pour les blessés de l'armée de terre.

Des élus de Rennes, Bain-de-Bretagne, Guer, Vitré et Saint-Malo, aux côtés des militaires de l'état-major de soutien défense et de la musique de l'Artillerie, ont remis le chèque, mardi matin, à Rennes, à Alain Ganderperre, secrétaire général de l'association Terre Fraternité.

Ce chèque représente les dons recueillis auprès du public lors de concerts, donnés en 2011, à Fougères, Coëtquidan, Vitré, Saint-Malo, Bain-de-Bretagne, Saint-Brieuc, Châteaubriant, Rennes et Laval.

417 blessés

L'armée de terre a déploré 417 blessés en 2011. « Au-delà des chiffres, il faut voir le soldat blessé. Nos soldats ne veulent pas de la pitié. Et ne souhaitent qu'une chose : la reconnaissance de leur engagement », a dit le général Xavier de Pontbriand, général adjoint engagement.

« Ce chèque traduit une reconnaissance et un devoir moral. Chez nous, c'est un devoir professionnel. Le chef ne laisse pas tomber ses soldats dans l'adversité. Notre ancien chef d'état-major, le général d'armée Irastorza, disait, au moment de quitter l'institution : « Ma hantise est de croiser dans le métro un type en train de faire la manche et qui me dis : « J'ai été blessé au combat quand j'étais soldat ». C'est bien ainsi qu'il faut comprendre le sens de ce don », a souligné le général Dominique Royal, officier général de la zone de défense et de sécurité ouest.

50 000 € une prothèse

Alain Ganderperre a, pour sa part, expliqué où irait cet argent (774 000 € recueillis en France en 2011) : « Cet argent permet de venir en complément de ce que fait l'institution, de ce qui n'est pas prévu ou pas fait dans les temps. Nous avons, par exemple, dans nos rangs, des soldats qui sont de confession musulmane et qui ont plusieurs épouses. La loi prévoit la prise en compte d'une seule épouse. Nous nous occupons des autres épouses. D'autres exemples, l'aide aux orphelins, l'aide pour les divers appareillages. Une prothèse pour une main, c'est 1 000 €, pour une jambe, c'est 50 000 €. »

ouest-france.fr le 01/02/2012