JMLP_1988Je vote pour le Front National à toutes les élections depuis que je suis en âge de voter c'est à dire depuis 1988 et l'élection présidentielle qui aura vu François Mitterrand être réélu pour son second mandat.

Cette année là Jean-Marie Le Pen (photo en 1988) avait obtenu 14,38 % des voix soit 4 376 742 de nos compatriotes. Issu d'une famille plutôt à gauche des deux côtés, mes grands-parents maternels étaient même engagés au sein du PCF (!), j'ai été berçé depuis mon enfance dans le mythe de la "lutte des classes", de la bataille finale contre le grand "capital" comme le disait fort bien le regretté Georges Marchais - qui avait pour lui au moins le don de l'humour même s'il était involontaire-  mais je me suis assez vite rendu compte que tout cela n'était en fait que de la poudre aux yeux, que du cinéma...

Mes parents, qui votaient pour les candidats socialistes avec une ferveur qui, aujourd'hui, leur donne à penser qu'ils ont été joliment arnaqués, m'ont bien évidemment incités grandement à faire de même et de toujours donner ma voix, sinon mes bras, au socialisme triomphant, celui fabriqué en France. Attention, ce n'est pas un regret, je ne leur en veut absolument pas, c'était également une autre époque et puisqu'eux-mêmes en sont revenus...

Hélas pour les partis de gauche qui ont tous sombrés dans le chaudron du "politiquement correct" et du "droit-de-l'hommisme" j'ai suivi un cursus scolaire qui m'a permi de m'ouvrir bien grand les yeux sur la réalité du "terrain" et m'a notemment donné à voir que le grand danger  -s'il on écarte une seconde la situation économique actuelle- était  et et encore plus clairement l'islamisation à marche forcée -un chamboulement sociétal d'une efficacité foudroyante-  non seulement de notre pays, mais de l'Europe entière.

Il suffit de poser son regard sur la situation réelle de nos villes -et pas seulement les grandes !- pour faire le constat qu'effectivement la France est bel et bien en train de se métamorphoser pour devenir ce que les socialistes et leurs alliés communistes et écologistes auxquels il faut ajouter l'UMP et les centristes souihaitent voir s'instaurer dans notre pays, une grande nation cosmopolite, métissée et musulmane. Tout est fait dans ce sens !

La sortie de Marine Le Pen au cours de son discours à Lille dimanche dernier sur le fait que toute la viande produite dans les abbatoirs d'Ile-de-France est hallal en est une démonstration flagrante. A ce sujet, les médias ont tirés des flèches de feu sur la candidates des patriotes et tentés de la faire passer pour une "diseuse de bonne aventure", sauf qu'effectivement les abbatoirs de la région parisiennes bne font que de la viande hallal ( France 3, M6 ce soir).

On ne peut donc pas dire que j'ai quitté ma famille politique pour rejoindre le Front National, piuisque j'ai toujours été un électeur de ce parti, mais contrairement à de nombreux de mes amis qui aujourd'hui militent pour Marine Le Pen et qui auparavent se situaient plutôt du côté du RPR voir de l'UDF, j'ai une "expérience" familialle qui me permets d'appeler le monde ouvrier, ou du moins, ce qu'il en reste, à choisir la candidate qui non seulemment se dressera contre le capitalisme mondialiste mais mettra un terme à cette islamisation qui chaque jour s'insinue encore plus dans toutes les strates de la société.

Le 22 avril, votez Marine Le Pen !

Dominique Doudier