alesia_asterix

RFI

Par Isabelle Chenu le 27/03/2012

Après plus de 2000 ans, la polémique n'est pas éteinte. Quel est le lieu précis de la bataille d'Alésia ? Là où le chef gaulois Vercingétorix aurait rendu les armes face à Jules César ? La bataille fait toujours rage. Ce 26 mars, un « MuséoParc » prêt à accueillir 150 000 visiteurs vient d'ouvrir au public près de Dijon, avec la caution des autorités françaises. Plusieurs historiens s'insurgent. Selon eux, le véritable site serait localisé dans le Jura.

C'est une histoire typiquement française ! Alise-Sainte-Reine contre Chaux-des-Crotenay, un village bourguignon contre une cité du Jura qui tout deux revendiquent d'être le vrai site de la bataille d'Alésia.

C'est à Alesia, il y a 2064 ans, que s'est jouée une des pages de l'histoire de France. C'est là que le chef gaulois Vercingétorix a rendu les armes face à l'envahisseur romain Jules César. Aujourd'hui c'est la Bourgogne qui a décroché le tout nouveau MuséoParc : 52 millions d’euros d'investissement, 150 000 visiteurs attendus et un beau bâtiment en bois au milieu d'une vaste plaine, dans lequel le public mis en position d'assiégeur pourra remonter le temps au milieu d’objets antiques et autres machines de guerre.
 
La Guerre des Gaules
 
« C'est une imposture, le site d'Alésia se trouve dans le Jura ! », clament une poignée d'historiens. Des clichés spéciaux laisseraient apparaitre des fortifications romaines, des traces de lieux cultuels et une topographie exactement similaire à celles décrite par César dans La Guerre des Gaules. Problème : Depuis les années 1960 toute fouille est interdite sur le site jurassien.
 
A Alise-Sainte-Reine on sait que les fouilles entreprises sous le Second Empire n'ont pas toujours été très scientifiques, mais qu'importe, l'histoire est aussi celle que l'on raconte et le MuséoParc très bon pour le tourisme de la région.