Bayrou_1

FN

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Candidate à l’élection présidentielle du 18/04/2012

Un François Bayrou qui trouve que Nicolas Sarkozy s’améliore, un Alain Juppé et une Valérie Pécresse qui verraient bien le leader du Modem à Matignon, des rumeurs sur un possible ralliement prochain de François Bayrou à Nicolas Sakozy… Tout semble indiquer un rapprochement à venir entre François Bayrou et Nicolas Sarkozy.

Cette alliance de moins en moins dissimulée valide deux de nos analyses :
1. Nicolas Sarkozy est dans l’électoralisme pur : sa prétendue conversion au peuple, son agitation compulsive du drapeau français sont autant d’arnaques ; il essaye en réalité d’échaffauder une alliance avec le plus européiste et le plus antinational des candidats.
2. l’UMPS est une grande maison où tous les copains et les coquins se partagent le pouvoir, dans le mépris total des engagements pris devant les Français ; seule compte la combine politicienne, peu importe l’intérêt populaire.

Marine Le Pen invite les Français à réfléchir à la signification de cette alliance.
François Bayrou, trois fois ministre, connu pour avoir cogéré l’Education Nationale avec les syndicats, s’étant rapproché de Ségolène Royal en 2007, nous prouve qu’il est décidément prêt à manger à tous les rateliers.

Nicolas Sarkozy, par cette basse manoeuvre, montre qu’il est un candidats aux abois, ne sachant plus que faire pour grapiller quelques voix. Mais il prouve surtout que sa candidature n’est qu’une posture et que l’alignement européiste et antinational est sa véritable boussole, comme elle l’a été pendant 5 ans.