Rebsamen

Bloc Identitaire

Communiqué de presse de Fabrice Robert, président du Bloc identitaire du 25/04/2012

Il y a plusieurs mois, suite à l'agression - clairement raciste - contre un jeune Dijonnais, les identitaires de Bourgogne avaient interpellé en plein conseil municipal (voir la vidéo) François Rebsamen. Ce même maire de Dijon qui avait déclaré "le racisme anti-blancs? Ça n'est pas celui-là qui me préoccupe le plus en premier !".

Ce matin, le responsable local des identitaires a été longuement entendu par les services de police, suite à une plainte de François Rebsamen contre cette intervention pendant le conseil municipal.

Le maire de Dijon, l'un des plus farouches partisans et propagandistes du droit de vote des étrangers au Parti Socialiste, cherche-t-il aussi à viser ceux qui depuis des mois mènent une ardente campagne (voir les affiches) contre cette mesure folle rompant le lien fondamental entre citoyenneté et nationalité, après avoir détruit celui entre nationalité et identité ?

Avant même d'avoir emporté le second tour de l'élection présidentielle, les socialistes nous démontrent-ils là de quelle manière ils traiteront leurs opposants ?

Si c'est le cas, qu'ils entendent clairement notre message : comme hier, comme aujourd'hui, demain ils nous trouveront en première ligne pour défendre notre peuple et son identité. C'est-à-dire son intégrité.