Vote_Le_PenCe soir, le débat fait rage sur nos écrans de télévision : le grand méchant loup socialiste affronte le roquet hargneux libéral. Mais, de fait, il s'agit d'un faux débat.

Les deux compères sont exactement sur la même longueur d'onde, ils aspirent aux mêmes envies, aux mêmes diktats, aux mêmes simagrées, aux mêmes utopies cosmopolites -a ce sujet les envolées lyriques du candidat de l'UMP sont risibles- et comme l'a fort bien résumé le FNJ lors d'une campagne électorale récente sur une affiche, Hollande et Sarkozy ce sont des jumeaux.

Alors les appels à "faire barrage à François Hollande" sont clairement des appels à voter Sarkozy. On a face à nous le choix entre deux projets pratiquement identiques, et chacun le sait bien !

Choisir entre bonnet blanc et blanc bonnet équivaut à choisir entre un café corsé et un café décaféïné. Le premier nommé étant bien évidemment le roquet de "droite" qui s'essaie depuis dix jours à siphoner les 18% obtenus par Marine.

Le choix des électeurs et bien entendu libre et d'ailleurs personne n'accompagne le votant dans l'isoloir, maisdire aujourd'hui qu'il faut , par tous les moyens, empêcher le socialiste Hollande d'arriver à l'Elysée me laisse sans voix.  Cela fait cinq ans avec Sarkozy que l'idéologie partagée avec Hollande est au pouvoir !

Parmi eux, l'appel du président du Parti de la France Carl Lang qui il n'y a pas si longtemps disait les pires choses à l'encontre du président sortant. Il est vrai qu'il a axé son discours politique sur Marine Le Pen.... Les militants du PdF doivent être heureux !

A présent, il faudrait rejoindre Sarkozy ? Pourquoi pas rejoindre les rangs de l'UMP ?

Si l'on souhaite voir le renouveau et la Révolution patriotique, il n'y à pas de choix autre que de voter blanc, nul ou comme je m'apprête à le faire Marine Le Pen !

Guillaume Schirer