Laupies_FN

Le Figaro

«L'UMP et le FN sont amenés à se côtoyer pour reprendre le pouvoir», assure Roland Chassain, candidat dans la 16e circonscription des Bouches-du-Rhône face au socialiste Michel Vauzelle.

Marine Le Pen avait tendu la main: «Il y a des gens biens à l'UMP.» Roland Chassain, candidat UMP dans la 16e circonscription des Bouches-du-Rhône, vient en quelque sorte de lui répondre dans les colonnes de l'hebdomadaire d'extrême droite Minute: «Si Mme Laupies (la candidate FN de la circonscription, ndlr) est en mesure de gagner, il n'y aura pas de front républicain. Pour moi, c'est tout sauf Vauzelle (le candidat socialiste sortant, ndlr).»

«Je suis plus proche de Le Pen que du PS»

Pour l'actuel maire des Saintes-Maries-de-la-Mer, l'objectif est affiché: battre le Parti socialiste. «Quitte à rallier le Front national», note Le Lab, qui a révélé l'affaire. «Les responsables de l'UMP comprendront que l'UMP et le FN sont amenés à se côtoyer pour reprendre le pouvoir!» Pour l'élu, «il suffit de lire mes propositions pour voir que je suis plus proche de Marine Le Pen que du PS».

Ces déclarations font écho à celles tenues par la maire UMP d'Aix-en-Provence, qui avait déclaré avoir «toujours partagé» les idées de Marine Le Pen. Le député de Gironde Jean-Paul Garraud avait quant à lui estimé qu'«une majorité des électeurs de l'UMP et des électeurs du FN veulent un rapprochement», avant de revenir sur ces propos.

La ligne officielle, rappelée par Jean-François Copé, se veut pourtant claire: «Il n'y aura jamais d'alliance avec le Front national.» Verdict sur le terrain les 10 et 17 juin.

lefigaro.fr le 06/06/2012