Flammes_x3

FN

Communiqué de l’équipe de campagne de Marine Le Pen du 07/06/2012

Il devient de plus en plus clair que la campagne de Mélenchon prend l’eau et qu’elle provoque l’hystérie du candidat d’extrême gauche.

Mélenchon, c’est le noyé qui se raccroche à une brindille : sentant le sol se dérober sous ses pieds, il trouve le prétexte d’un faux tract grotesque pour tenter d’incriminer à nouveau Marine Le Pen.

Le faux tract désigné depuis quelques heures sent l’arnaque à plein nez : d’une part, tout le monde constatera qu’il n’a pas été distribué dans la moindre boite à lettres. D’autre part, étant purement virtuel, ce document a pu être réalisé par n’importe qui, et surement même par un militant du Front de Gauche.

L’équipe de campagne de Marine Le Pen déplore ce coup fumeux, tellement caricatural qu’il ne peut qu’être la manifestation de la détresse d’un Mélenchon qui s’aperçoit que son parachute ne s’ouvre pas et que l’atterrissage risque d’être violent et douloureux.

Dans le même temps, on apprend qu’un sondage à paraître ce soir le donne 3ème dans les intentions de vote, éliminé dès le premier tour. Ceci explique peut-être les manœuvres grossières de Mélenchon pour faire encore un peu parler de lui avant de disparaître.
En attendant, le Front National entame une procédure en diffamation contre lui, et elle n’aura rien de virtuelle.