Mayotte drapeauFN

Communiqué de Presse d’Éric Domard, Membre du Bureau Politiquedu 18/07/2012

Il aura fallu une énième mission sénatoriale pour dresser le constat de l’échec de la politique de lutte contre l’immigration clandestine conduite depuis des années par l’UMP comme par le PS.

Dans une île frappée par un processus de submersion migratoire qui selon les conclusions d’une dernière mission d’information, « a pris des proportions inquiétantes au point de menacer la stabilité même de la société mahoraise tout entière », les sénateurs préconisent ni plus ni moins d’encourager et d’accélérer cette migration « en délivrant un visa aux détenteurs d’un passeport comorien pour ouvrir un espace de circulation à l’intérieur des Comores ».

Le Front National dénonce cette nouvelle fuite en avant et cette proposition irresponsable qui après le passage précipité et sans débat préalable à la départementalisation, va faire de Mayotte qui a déjà connu 3 semaines d’émeutes en octobre 2011, un foyer permanent de tensions et d’instabilité.

Il rappelle qu’à Mayotte comme en métropole, la lutte efficace et dissuasive contre l’immigration clandestine passe par la reconduite systématique à la frontière de tous les clandestins, la suppression immédiate du droit de sol et l’application de la priorité nationale dans les domaines de l’emploi, des aides sociales et du logement.