Cop__1FN

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Secrétaire Général du FN du 01/08/2012

Par sa condamnation de la suspension, annulée depuis, des moniteurs de Gennevilliers, Jean-François Copé a discrédité tout le discours de fermeté, et surtout de façade, que tenait l’UMP sur l’immigration, l’intégration, et le communautarisme.

Ainsi, le candidat à la présidence de l’UMP a déclaré que « personne n’a jamais démontré que la pratique du Ramadan empêchait de travailler. »

En bref pour Jean-François Copé, le droit du travail doit se conformer aux revendications religieuses : il y en a décidément que la laïcité n’étouffe pas. Pour un peu, on en oublierait presque que c’est l’UMP qui voulait généraliser le travail du dimanche.

Steeve Briois, Secrétaire général du Front National, remercie Jean-François Copé d’apporter la confirmation de ce que Marine Le Pen et son mouvement avancent depuis des mois : l’UMP et le PS sont décidément le Yin et le Yang de la politique française, deux parties d’un même système, opposées en apparence seulement et totalement compatibles en réalité.

Ceux qui ont voté pour Nicolas Sarkozy lors de l’élection présidentielle et pour l’UMP lors des législatives en sont pour leur frais : toutes les promesses qui ont leur été faites n’étaient que du vent. Steeve Briois les encourage à rectifier le tir en rejoignant la seule opposition crédible à l’hégémonie socialiste, celle qui a choisi Marine Le Pen comme fer de lance.

Steeve Briois salue tout de même le mérite de Jean-François Copé qui a enfin trouvé comment s’opposer à la Gauche : en étant encore plus à gauche qu’elle !