sarkozy_r_gulateur

Nicolas Sarkozy réapparaît dans le monde politique français.

Il n'a pas trouvé mieux à faire que de s'entretenir hier au téléphone avec le président du Conseil national syrien (CNS). Nicolas Sarkozy s’est déclaré favorable à une action rapide -militaire en fait- de la communauté internationale en Syrie à l'image de son ami  Bernard-Henri Lévy qu'il avait plus ou moins nommé ministre officieux des armées pour combattre les libyens. 

Il y aurait des similitudes entre ce qui se passait dans le pays de Khadafi et la  révolte Syrienne. En effet, les combattants de l'opposition à Assad sont dominés , entraînés et formés avec un seul et unique objectif qui est celui de la "nouvelle"Libye : installer l'islam radical et sectaire au pouvoir. Finalement l'objectif de la "communauté internationale" -les américains et ses sbires dont, hélas, la France- est de remplacer un régime autoritaire par un autre mais celui-ci religieux. Quelque-part ça doit leur convenir...

Il n'y a pas si longtemps pourtant le président syrien était le bienvenu en France, il était reçu en grande pompe à l'Elysée,  et il a même été l'un des invités d'honneur du 14 juillet 2008 où il a assisté au défilé des armées françaises.

Il était là à l'invitation du président de la République Nicolas Sarkozy qui ne se cachait pas pour serrer les mains de Bachar el-Assad !

En deux mots : hypocrisie et foutage de gueule sont les deux mamelles qui résume le mieux l'ancien chef de l'Etat.

Guillaume Schirer