Radar Mercureaux

Les PV du radar-tronçon des Mercureaux à proximité de Besançon qui verbalise les automobilistes en infraction sur une distance relevée serait illégaux en raison d'un oubli : les autorités auraient oubliées de publier l'homologation des radars-tronçon au Journal Officiel.

Reste que ce radar -le premier en France où il est entré en service le 25 août- est une véritable "pompe à fric" puisqu'il devrait rapporter pas moins de 2,5 millions d’euros d’amendes par an dans les caisses de l'Etat.

Ne nous faisons pas d'illusion : ce léger couac sera vite réglé et les feuilles vont largement tombées sur les automobilistes comtois qui usent cette voie routière régulièrement.

L'automne arrive !

Dominique Doudier