Cop__JFFN

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Secrétaire Général du 26/09/2012

La dénonciation par Jean-François Copé du racisme anti-blanc prouve que tous les moyens sont bons pour décrocher la présidence de l’UMP.

Alors que le Front National a été jeté au pilori pendant des années pour avoir fait état de cette discrimination et du sentiment anti-français dont souffrent nos compatriotes, Jean-François Copé découvre l’eau chaude à quelques semaines du vote des militants UMP.

Néanmoins, cela démontre que pour courtiser sa base militante et électorale, Copé est bien obligé d’adopter les thèses du Front National. Si Copé confirme ainsi que les militants et électeurs de l’UMP partagent les idées défendues par Marine Le Pen, il confirme surtout qu’ils sont bien mal représentés au sein de leur parti.

Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National, invite les adhérents et électeurs de l’UMP à ne plus se laisser tromper par ceux en qui ils ont placé leur confiance et les encourage à rejoindre le Front National, qui n’attend pas les élections pour défendre la dignité de nos compatriotes.

Les positions de façade de Copé et Fillon sur l’immigration et le droit de vote des étrangers depuis quelques semaines sont risibles, et entre l’idéologie réelle des dirigeants de l’UMP et les postures qu’ils adoptent pour embrouiller leurs militants, la duplicité est de plus en plus visible.