N_mes_carte_t_l_Julien Sanchez

Communiqué de presse de Julien Sanchez, conseiller régional de Languedoc-Roussillon, délégué national du FN du 28/09/2012

Julien Sanchez, conseiller régional de Languedoc-Roussillon, représentant du FN à Nîmes et candidat aux dernières élections législatives sur la circonscription du Chemin bas d’Avignon, s’étonne de n’avoir pas été invité en qualité d’élu à la réunion organisée en Préfecture en présence d’élus locaux et d’associatifs sur la situation préoccupante de ce quartier où certains croient visiblement pouvoir réclamer l’application de la charia impunément sur le marché.

Parce qu’il a obtenu 29,7% au 1er tour et 44,6% au second sur le canton du chemin bas d’Avignon aux élections cantonales de mars 2011, le FN est un interlocuteur sérieux et indispensable dans ce secteur de Nîmes.

La participation d’un représentant de Marine Le Pen à cette table ronde aurait permis la proposition d’autres solutions que celle avancée par l’Etat : la simple présence du préfet sur le marché mardi prochain que le FN juge inconséquente et insuffisante car ce n’est pas simplement mardi prochain que les Nîmois auront besoin de l’Etat.

Non invité aux tables rondes, le FN fera connaître par d’autres moyens aux habitants de ce quartier ses solutions et sa façon de penser, loin du copinage PS/PC/UMP, partis main dans la main lorsqu’il s’agit d’accueillir toujours plus d’immigration inassimilée et lorsqu’il s’agit d’en taire les conséquences désastreuses pour le pays et pour nos quartiers.