Ayrault Nantes

NPI

Dans le cadre de la prétendue « discrimination positive », qui est l’autre nom de la préférence étrangère (par exemple en réservant les marchés publics aux entreprises ayant reçu un label « diversité »), Nantes, la ville du Premier ministre socialiste Jean-Marc Ayrault, s’est distinguée de façon très particulière ces derniers temps, comme en témoigne ce compte rendu édifiant repris du site de l’Afnor. Les amateurs de nov’langue bien-pensante apprécieront ! Quant aux autres…

Nantes obtient le « label diversité » confirmant son engagement à défendre l’égalité pour tous et favoriser le pluralisme. Depuis 2006, la Ville de Nantes développe une politique active de lutte contre toutes les formes de discrimination, en interne comme en externe. L’obtention du « label diversité » reflète ainsi cette exigence et la démarche d’amélioration continue de la collectivité.

Accueil du public par un personnel sensibilisé à la diversité, politique active d’accueil des étrangers, lutte contre la discrimination au travail, prise en compte des publics confrontés à des discriminations… La prévention et la lutte contre les discriminations sont intégrées dans l’ensemble des politiques municipales internes comme externes.

En décrochant le « label diversité », Nantes est reconnue pour son action en matière de prévention des discriminations, d’égalité des chances et de promotion de la diversité dans le cadre de la gestion des ressources humaines et de la relation aux usagers.

Lire la suite